Une qualité "made in France"

Devenue Capitale du revêtement de sol stratifié en 2010 en devenant l’unique site de fabrication français, l’usine de Marlenheim, basée en Alsace, produit l’ensemble des produits Alsapan Flooring.

Ceux-ci bénéficient du savoir faire français, gage de qualité et de respect des normes sociales et environnementales. Tous les panneaux utilisés par Alsapan sont certifiés PEFC™ : le bois utilisé dans la composition du revêtement de sol provient de forêts gérées durablement. Selon le produit, 18 à 21 points de contrôle sont effectués sur les lignes de fabrication pour assurer la conformité du produit. Pour une meilleure traçabilité, chaque lame est marquée.

Les sols Alsapan bénéficient d’un classement A+ aux tests sur les émanations de Composés Organiques Volatils COV)

*Information sur le niveau d’émission de substances volatiles dans l’air intérieur, présentant un risque de toxicité par inhalation, sur une échelle de classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions)

Composition d’une lame de revêtement de sol stratifié (RDS)

  • Overlay, ou couche de protection : transparent, il détermine la résistance de la surface
  • Film décor : imprimé avec des décors bois ou fantaisie, il assure le « look » du sol
  • Panneau support HDF : matériau bois constitué de fibres et de liants écologiques à base de résine, compactés sous forme de panneaux qui répondent à la qualité E1, pauvre en aldéhyde formique.
  • Contre balancement : appliqué au dos du panneau, il sert de barrière à l’humidité et assure la stabilité de la lame.

Schéma de fabrication

Un processus de fabrication en 3 parties

1) Le pressage, une opération de précision : le papier décor imprégné de mélamine est ajusté et centré sur le panneau HDF par un faisceau laser. L’overlay et le contre-balancement sont positionnés sur et sous le panneau. Pendant le pressage, une caméra vérifie l’absence de défaut de surface. Puis l’ensemble passe au pressage DPF par polymérisation.

Première étape du pressageDernière étape du pressage

2) L’usinage, le souci du détail : les panneaux pressés seront usinés après un temps de stabilisation. L’ensemble de la ligne est gérée informatiquement, pour un contrôle et une régulation autonomes.

3) L’emballage, la touche finale : pour être livrées sans défaut, les lames sont emballées dans un carton de protection mis sous film.